Vote contre la DHG au lycée Brassens à Villeneuve le Roi

deux motions sont votées : DHG et reconstruction

Le Conseil d’Administration du lycée Georges Brassens de Villeneuve-le-Roi, réuni le 22 juin 2015, a rejeté la DHG proposée.

Il voté deux motions, l’une sur la dotation, l’autre sur l’absence de réponse de la région pour la reconstruction .

Motion présentée au Conseil d ?administration du lundi 22 juin 2015

Nous représentants des personnels enseignants, des parents, des élèves et de la région du lycée Georges Brassens tenons à faire part de nos vives inquiétudes concernant la DHG du lycée général et technologique pour l ?année scolaire 2015-2016. Malgré les efforts de la direction pour répartir au mieux les heures, il apparaît que les moyens ne sont pas à la hauteur des besoins de nos élèves :

- Le volume horaire ne tient pas compte des contraintes matérielles et de sécurité pour l ?organisation des TP de Sciences physiques et de SVT. Nos laboratoires étant limités à 18 places, il est nécessaire de dédoubler les classes pour les utiliser. Ces contraintes pèsent sur la DHG et interdisent d ?autres dédoublements indispensables, notamment pour l ?accompagnement personnalisé.
- La DHG actuelle menace la richesse des options enseignées au lycée.
- Certains dispositifs précieux comme « Objectif 1ères » ou les révisions pour les Terminales ne peuvent plus être assurés par les heures de cette DHG, ce qui obligera la direction à chercher d ?autres financements.
- A cela s ?ajoute le manque de lisibilité induit par la refonte du statut des enseignants avec le passage à un système complexe de pondération, mais aussi la mise en place des IMP.

Cette situation est d ?autant plus regrettable que nous sommes classés en éducation prioritaire et que la réussite de nos élèves nécessite les moyens appropriés. Cette dotation est insuffisante et nous demandons qu ?elle soit abondée pour que nos élèves travaillent dans les conditions auxquelles ils ont droit.

Motion présentée au Conseil d ?administration du lundi 22 juin 2015

Lors de la réunion du 5 février 2015, Madame Zoughebi, au nom de la région ?le-de-France, avait assuré les personnels du lycée Georges Brassens du caractère urgent et prioritaire de la reconstruction du lycée. Elle devait nous tenir informés du résultat des études de faisabilité du projet de reconstruction sur site. Une réunion devait d ?ailleurs se tenir avant la fin du mois de juin. Force est de constater que nous restons à ce jour sans information et que nos conditions de travail continuent à se dégrader. Nous, représentants des personnels enseignants, des parents et des élèves tenons à faire part de notre incompréhension et de notre impatience face à ce silence.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61