21/01/2015accueil > le métier > lycée

Préparation de la rentrée 2015 dans les lycées

[*Les chefs d’établissements ont depuis mardi 20 janvier la DHG et les structures pour la prochaine rentrée.
Nous avons enfin la DHG des lycées de l’académie et les structures prévisionnelles. Nous ferons remonter vos premières réactions au groupe de travail au rectorat le mercredi 28 janvier.*]

lycee@creteil.snes.edu

**Plus de 3000 élèves supplémentaires prévus dans les lycées de l’académie à la prochaine rentrée !!! Et cette augmentation va s’étendre sur plusieurs années.

Cela nécessite des créations de postes en nombre... Pour les éviter, le rectorat, comme lors des années précédentes, va créer des classes très tardivement, après le mois de mars, date à laquelle les postes statutaires sont créés !
Nous devons nous mobiliser dans nos établissements, avant mi mars, pour que des postes soient créés !

SNES Créteil

[*L’observation de ce graphe, montre bien de façon évidente, qu’il y a eu plus d’élèves en troisième cette année ( histogramme rouge, sept 2014) que l’année précédente ( histogramme orange) et que ce cas de figure va se renouveler sur plusieurs années.*]

Nous vous invitons à prendre rendez-vous avec votre chef d’établissement de toute urgence, pour pouvoir connaître ce que le rectorat lui a transmis pour la prochaine rentrée muni d’une impression du formulaire ci-joint afin de pouvoir ensuite le remplir sur notre site.

**Vous devez exiger au plus vite une commission permanente et un CA [**]...

car après le 13 mars, il sera trop tard pour demander des créations de postes, le CTA entérinant ces demandes se tenant le 17 mars et le mouvement intra-académique commençant.

Il est donc nécessaire de déposer rapidement une heure d’information syndicale afin de discuter de cette rentrée dans ce cadre et non, comme le voudrait l’administration, dans les conseils pédagogiques où les collègues ne sont ni mandatés ni informés en amont en général des ordres du jour et des documents sur lesquels ils devront réagir (en leur nom propre).

**Les moyens pour cette rentrée sont donnés sous 4 formes :

- les heures postes (HP) ;
- les HSA (explications ici) ;
- les IMP ( indemnité à mission particulière) ( explications ici)

- des HSE, l’enveloppe donnée à cette période l’est sur la base du projet d’établissement étudié par le rectorat

**Nouveauté cette rentrée : les heures de première chaire disparaissent

et sont mises en place des pondérations pour les classes du cycle terminal
(explications ici)

[*Le principe qui sera appliqué semble-t-il cette année est de :

  • consacrer les HSA et HP aux heures devant élèves
  • utiliser les décharges et IMP pour rémunérer les missions non faites devant élèves*]

**Les indemnités de mission particulière :

Concernant les IMP dont le texte, pour l’instant largement insatisfaisant, doit être proposé le 11 février au CTM, le SNES FSU Créteil continue de défendre les décharges contre la logique indemnitaire. A défaut il demande une définition nationale des missions et des indemnités, que le taux de l’IMP soit égal au minimum à l’équivalent d’une HSA agrégé ( 1846 ??) et que ces indemnités soient intégrées au salaire de façon à augmenter la base de calcul de la pension de retraite.

Explications IMP ici

ATTENTION ! depuis 2005, les indemnités sont soumises à cotisation et donnent un droit pour la retraite. Mais il s ?agit d ?une retraite (RAFP : Retraite Additionnelle de la Fonction Publique) par capitalisation qui dépend du nombre de points acquis et de la valeur du point l ?année du départ en retraite (valeur soumise aux fluctuations financières et boursières). La FSU demande l ?intégration des indemnités dans le salaire de façon à augmenter la base de calcul de la pension.

**Souplesse IMP ou heure :

Le rectorat affirme que les chefs d’établissement peuvent demander, si besoin, des heures à la place des IMP ; notamment dans le but de sauver des postes, ou d’attribuer des décharges pour la maintenance informatique.

**Philosophie en voie technologique :

Dans une note du 15 janvier 2015, le directeur de cabinet de la ministre de l ?Education Nationale invite les recteurs à « sensibiliser les chefs d ?établissement à ce qu ?à certains moments les enseignements de philosophie dans les séries technologiques se fassent à effectifs réduits ». Cette « sensibilisation » s ?appuie sur « singularité de la philosophie comme discipline favorisant l ?accès de chaque élève à l ?exercice réfléchi du jugement » ainsi que sur les « besoins spécifiques » des élèves de ces séries. On notera le flou de cette demande faite aux recteurs. Par ailleurs, cette « invitation » reste dans le cadre de la casse des horaires nationaux en particulier pour les dédoublements. Cependant, les collègues de philosophie ont connu dans beaucoup d ?établissements une sensible dégradation de leurs conditions de travail, les dédoublements leur ayant été retirés dans des classes où il est particulièrement difficile (mais important) d ?enseigner leur discipline. Ils peuvent maintenant se référer à ce texte qui a été obtenu suite aux actions menées lors de la session précédente du bac, à l ?appui de leurs demandes de travail en demi-groupes. Mais il faut rester mobilisés pour aller plus loin, et obtenir des résultats plus solides dans le cadre de la lutte contre la prétendue « autonomie » des établissements (en fait gestion locale de la pénurie globale).

**Education Morale et civique :

Aucun texte n’étant sorti, le rectorat reste sur un calcul de la DHG intégrant les enseignements d’ECJS. Soulignons que si l’EMC se met en place dans toutes les classes, comme cela devrait être prévu (y compris dans les séries technologiques, qui ne bénéficiaient pas d’ECJS en plus des horaires d’Histoire géographie), il serait nécessaire que le rectorat abondent la DHG des lycées pour financer cette nouveauté.

SNES Créteil

SNES Créteil

[**Pour préparer le CA, connaitre les grilles horaires par niveau, le courrier de S1 est arrivé dans votre lycée*] :ici

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61