Nouvelle réunion de sectorisation et mobilisation des collèges de Chelles et environs

Le SNES-FSU 77 est invité lundi 3 juin prochain par le Conseil Général de Seine-et-Marne, à participer à la deuxième réunion de concertation et de sectorisation des collèges de Chelles et de Brou-sur-Chantereine.

L’an passé, c’est au cours d’une première réunion que la fermeture du collège Jean JAUR ?S de Brou-sur-Chantereine avait été annoncée, et ce, dès la rentrée 2013. Nous avions alors alerté rapidement les collègues et des parents d’élèves de ce collège. Leur mobilisation efficace ? réunions, tracts, banderoles, audiences ? ainsi que nos diverses interventions et médiations auprès des pouvoirs publics, avait permis d’obtenir le report de cette fermeture jusqu’à l’ouverture d’un nouveau collège au sud de Chelles à l’horizon 2017.

Ce demi-succès ne doit cependant pas nous faire perdre de vue les véritables enjeux de la sectorisation. Le problème posé par le Conseil Général l’an passé reste entier : Chelles connaît depuis plusieurs années une explosion démographique qui engendre une forte croissance des effectifs scolaires. Cette situation affectera les collèges de la ville dès la rentrée prochaine, et aucune des solutions présentées n’est susceptible de réduire l’engorgement programmé.

Il est prévu d’accueillir 3300 élèves à la rentrée 2016, alors que les collèges de la ville ne disposent que de 3000 places « théoriques ». Par ailleurs, la forte croissance démographique affecte en priorité les quartiers sud de la ville, qui ne disposent que d’un seul collège déjà saturé. Seul C. Corot, classé ZEP et situé au Nord de la ville disposerait des places d’accueil suffisantes. Mais cette solution serait défavorable sur le plan pédagogique car elle engendrerait un allongement du temps de transport des élèves du Sud et une inflation des effectifs au Nord, préjudiciable à l’objectif d’éducation prioritaire affiché par cet établissement.

Conscients de ces difficultés, nos représentants interviendront lundi 3 juin prochain, afin de veiller à ce que les arbitrages présentés n’engendrent pas de dégradation des conditions de travail et d’étude dans les établissements concernés. Aussi, le SNES-FSU 77 maintient son exigence de la construction de deux collèges d’une capacité maximum de 600 élèves dans ce secteur, d’ici à 2020.

{{}}

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61