Non aux effectifs surchargés au colège de St Thibault des Vignes

Ci joint la motion voté au CA du 3 juillet

Nous sommes le 3 juillet et toujours, après l’entrevue à l’IA, aucune réponse de la D.A quant à nos demandes d’ abondement de DHG pour permettre de faire fonctionner une structure de notre collège à 5 classes de 6 ème.

Nous voulons par cette motion rappeler que : nous avons été lors de l’annonce d’une DHG amputée de 22 h confrontés à un choix terrible :
- supprimer toutes les options, tous les projets y compris ceux du contrat d’objectifs ou envisager la perte d’une classe.

Lors de la présentation du TRMD, la direction du collège a choisi de supprimer une classe au niveau 6 ème (114 élèves attendus), nous avons voté, parents et enseignants, majoritairement contre ce choix.

Aujourd’hui, force est de constater la non-inscription de plus de 10 élèves partis vers le privé : alertés des effectifs de 28 à 29 par classe, des parents ont préféré « fuir »vers le secteur privé, n’aurait-il pas été de « notre » devoir de défendre une école publique de qualité et ouverte à tous.
Depuis de nombreuses années , à coté des options latin, grec et euro- anglais pour aller dans le sens de cette qualité, nous avons mis en place une section bilangue allemand ? anglais, ce projet veut ouvrir au plus grand nombre des perspectives d’avenir culturelles et professionnelles plus larges, ces deux langues vivantes constituant un atout qualitatif.
En refusant des demandes de dérogations et en provoquant la fuite amplifiée vers le secteur privé, le risque a été pris de menacer la consolidation de ce projet.

Le refus de la part de la D. A de demandes de dérogations s’est additionné à ces pertes d’élèves : aujourd’hui ce sont 109 élèves inscrits, donc 27 élèves par section, auxquels il faudrait ajouter :
- quatre élèves entrant en section ULIS ( qui auront besoin d’ un accompagnant AVS).
- Parmi les 109 élèves, faut-il rappeler que 9 à 10 sont munis de PPRE Passerelle, dont 2 de PPTSA, l’un d’entre eux assisté d’ un AVS pour 9 h.
- Sept élèves en difficulté sur les apprentissages de 6ème redoublent à la demande de leurs familles,
- 12 autres sont signalés par les professeurs des écoles, en difficultés variées et multiples.

S’ agit-il pour les enseignants de permettre à tous les élèves d’acquérir les savoirs et compétences nécessaires à un avenir personnel et social de qualité, ou , de risquer quatre ans plus tard un bilan de 15 à 20 % en situation d’échec, grâce à un système scolaire qui leur fait subir depuis le début de leur scolarité des conditions peu propices à leur éducation scolaire et à des progrès tangibles ?

Leur donner toutes les chances d’ intégrer par l’école ce qui leur est dû et faire réussir y compris les plus fragiles d’ entre eux, c’est le sens de nos missions.
Et non de continuer à les malmener dans des classes surchargées où ils ne reçoivent qu’une portion congrue de ce qui devrait leur être transmis ,

Nous vous demandons à nouveau avec insistance de nous soutenir dans notre volonté de défendre le droit à une scolarité réussie de tous et donc de reconsidérer la DHG.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61