Mobilisation au collège Honoré de Balzac de Neuilly sur Marne

Professeurs du collège Honoré de Balzac de Neuilly sur Marne, nous aimerions vous faire part de notre colère concernant la rentrée prochaine et la façon dont nous avons été reçus à l’inspection académique.

Malgré nos bons résultats au brevet (les meilleurs de la ville), nos options facultatives inédites sur le département 93 (arts, sports, européenne, bilangue, latin en sixième ??), la présence d ?un artiste à résidence et des projets « pilote », notre collège se voit, une fois encore amputé de 23h50 (DHG) pour la rentrée 2013. Nous sommes les plus touchés sur la commune.

Concrètement, cela signifie des pertes de postes, des suppressions de dédoublement (les élèves auront moins de cours en demi-groupe, ce qui permet pourtant la manipulation en science et un enseignement plus individualisé dans les autres matières), des suppressions d ?heures de cours, d ?options et de classes. Elles seront pourtant bien chargées puisque nous aurons 23 élèves en moyenne dans les niveaux de 6ème, 5ème, 4ème et 24 élèves en 3ème, ce qui constitue le maximum en ZEP (en moyenne).

Nous avons décidé d’un débrayage mercredi dernier. Les élèves étaient dans la cours surveillés par les professeurs. Ceci nous a permis d’informer les parents par lettre ou de vive voix. Le soir, nous (10 professeurs et 3 parents d’élèves, FCPE, PEEP, Indépendants) avons été reçus par l ?adjoint de l ?Inspecteur d ?Académie mercredi dernier. Nous lui avons fait remarquer que notre taux d ?encadrement (rapport H/E) avait été diminué et se retrouvait largement inférieur à celui des établissements non classés ZEP du secteur. Il s ?agit d ?un point primordial pour l ?égalité entre les élèves. Nous lui avons rappelé tous les projets mis en place au collège. Or, nous avons eu l ?impression de ne pas être entendus, voire d ?être traités avec un dédain certain. Du genre : l’académie a besoin de professeurs efficients, les dédoublements de classe ne servent à rien, hormis pour le confort des professeurs, le département a beaucoup de moyens or les résultats y sont les plus mauvais de France.

Entendre ce genre de phrases nous a particulièrement outrés et choqués. Nous avons eu le sentiment d’être méprisés même si cette personne nous a félicité du travail mené en classe, notamment pour nos projets. Nous ne pourrons pas avoir une réponse avant le mois de juin. Ce qui est inacceptable et bien trop tardif pour préparer les projets pour septembre (Travail avec les clubs sportifs, associations...).

Nous voulons que ne soient pas creusées les inégalités sociales et que des moyens nous soient alloués rapidement. Pour cela nous ne devons rien lâcher et poursuivre nos actions (Pétitions, occupations du collège, blocage...). En raison du froid de ces derniers jours, nous n’avons pas pu refaire un débrayage (soutenu par l’ensemble des professeurs) mais nous y comptons bien.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61