DHG, problèmes de fonctionnement

Les enseignants du lycée Gutenberg à Créteil se mobilisent contre la dégradation de leur situation

Ils demandent une audience à la Rectrice pour y remédier

{{}}

Créteil, le 12 février 2015

Madame la Rectrice,

Les enseignants et assistants d’éducation du lycée Gutenberg de Créteil réunis en assemblée générale ce jour ont décidé de cesser le travail cet après-midi afin de vous alerter quant à la nouvelle dégradation des conditions de travail au lycée Gutenberg, tant sur le plan des relations entre hiérarchie et personnels que sur celui des moyens alloués au lycée pour la rentrée 2015.

Jeudi 5 février 2015, les enseignants se sont mobilisés pour rencontrer la direction du lycée avec qui le dialogue n’a cessé de se dégrader depuis la rentrée. Cette tentative a abouti à l’arrivée de l’Inspecteur académique adjoint et du Proviseur de Vie scolaire, qui ont annoncé 3 réunions de travail urgentes, visant à résoudre les soucis de fonctionnement de la vie scolaire, de la section d’enseignement professionnel, et du conseil pédagogique.
La réunion de la vie scolaire qui s’est tenue mardi 10 février n’a pas pu résoudre les problèmes de fonctionnement de l’équipe. En effet, les collègues assistants d’éducation, auxquels il a été refusé qu’ils soient assistés par leurs représentants syndicaux, n’ont pas eu la possibilité d’exposer leurs conditions de travail, n’entendant qu’un discours réprobateur, à charge et trop peu à décharge. Ce mépris de leur position nous apparaît inacceptable, et c’est en solidarité avec eux qu’a eu lieu la mobilisation de ce jour.

Plus largement, les dysfonctionnements soulevés l ?an passé par notre cahier de doléances perdurent : manque de contacts et de concertation avec notre administration, manque de rigueur et de cohérence dans l’organisation des examens blancs, absence d’élaboration du projet d’établissement, manque de professionnalisme dans la manière de s’adresser aux personnels, etc.

En outre tout ceci s’inscrit dans un climat de dotation horaire globale pour la rentrée 2015 une nouvelle fois en baisse, qui met en péril de nombreux dédoublements, le dispositif de cours de mathématiques en amphithéâtre pour les terminales scientifiques, ou encore l’individualisation du travail en accompagnement personnalisé, comme vous le trouverez mentionné dans la motion adoptée à la quasi-unanimité au Conseil d’Administration du 10 février 2015. Tout ceci amènera à une nouvelle dégradation de nos conditions de travail à la rentrée prochaine, que nous ne pouvons accepter.

Les personnels mobilisés en appellent donc à vos services pour remédier de manière urgente à la situation et se tiennent à votre disposition pour être reçus en audience dans les meilleurs délais}

. En outre, cette accumulation de dysfonctionnements rend d ?autant plus urgente la communication par écrit des conclusions de la mission de diagnostic que vous avez diligentée dans notre établissement l ?an passé.

Dans l ?attente urgente de votre réponse, nous vous prions de croire, Madame la Rectrice, en l ?expression de notre dévouement au service public d ?Education nationale.

Les enseignants et assistants d’éducation grévistes et solidaires
du lycée Gutenberg, Créteil

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail