Les enseignants du lycée Gustave Eiffel de Cachan ont boycotté le conseil d’administration. Voir leur déclaration ci-dessous.

Déclaration des enseignants élus au CA du 22 avril 2013

{{}}

L ?assemblée générale des personnels du lycée Gustave Eiffel, qui s ?est tenue le mardi 16 avril, a décidé que les élus enseignants ne siégeraient pas ce soir au conseil d ?administration du lycée.

Les personnels souhaitent ainsi :

  • protester contre la gestion actuelle du lycée et des personnels par la direction unique (une gestion sans beaucoup d ?humanité, dans l ?urgence et sans véritable collaboration) ;
  • protester contre les nombreux dysfonctionnements administratifs ;
  • protester contre le fait que le proviseur a décidé de ne pas augmenter la note administrative de plusieurs collègues, fait unique dans l ?histoire du lycée, ce qui est une façon de ne pas reconnaître leur investissement et leur dévouement ;
  • protester contre le fait que la direction ne mesure toujours pas l ?exaspération des collègues, et reproche même aux signataires de la lettre pétition, qui étaient au nombre de 94, de ne pas créer un climat serein et respectueux, et de tenir des propos qui dépassent, toujours selon notre proviseur, notre rôle d ?éducateurs ;
  • protester contre l ?absence de concertation sur le projet de fusion, alors que la fusion avance. Plusieurs décisions fondatrices de la fusion ont été prises de façon unilatérale, et sans discussion par les autorités de tutelle (direction unique, affectation commune des élèves de seconde sur les deux lycées, l ?appellation « Lycée de Cachan » au singulier pour les inscriptions, une coordination des activités des laboratoires de sciences avec l ?arrivée d ?un assistant ingénieur dès la rentrée 2013).

Ce projet apparaît, de plus en plus, pour ce qu ?il est : un projet gestionnaire et comptable sans ambition pédagogique et architecturale.

Nous regrettons la dégradation du climat entre la Direction et les personnels. Les personnels ont plusieurs fois tenté de l ?enrayer en alertant M. Le Proviseur. Ils n ?y sont pas parvenus. Nous vivons aujourd ?hui une situation de crise.

 ? la demande des collègues, nous boycottons donc ce CA et nous invitons les membres de cette assemblée à venir discuter avec nous en salle des professeurs.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61