La communauté éducative de Montreuil interpelle la ministre de l’éducation nationale sur un véritable plan de rattrapage pour l’école

La communauté éducative montreuilloise a adressé une lettre ouverte à la ministre de l’éducation nationale. Elle regrette que les "9 mesures pour le 93" annoncées en novembre ne prennent pas en compte la spécificité de cette commune.
Sur le papier, Montreuil semble gagnante : quatre nouveaux établissements entraient en éducation prioritaire (Césaria Evora, Fabien, Marais de Villiers, Jean Moulin) ainsi que les 17 écoles de leurs secteurs. Or, ce classement, censé porter une amélioration des conditions d ?enseignements, se retrouve en contradiction avec la réalité des moyens horaires qui l’accompagne. Dans les collèges, le nombre d’heures mises à disposition des équipes pour dispenser les cours mais aussi et surtout les heures consacrées à l’aide aux élèves les plus fragiles stagnent ou, pire, baissent dans une majorité d’établissements.
Dans ces conditions, la communauté éducative de Montreuil demande donc un véritable plan de rattrapage pour l’école (de la maternelle au lycée) !

Vous trouverez en pièce-jointe le courrier adressé à la ministre.

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61