Déclaration des SNES-FSU et SNUEP-FSU au groupe de travail portant sur les affectations sur postes spécifiques et sur les vérifications de barème, du vendredi 24 mai 2013

prémiminaire au mouvement intra-académique

Nous tenons d ?abord à remercier les services pour le travail effectué sur les documents de préparation de cette année, qui ont encore gagné en clarté depuis l ?année dernière. Nous les remercions également de l ?attention qu ?ils ont porté à nos questions préliminaires même si celles-ci ont eu du mal leur parvenir.
Cette année le nombre de participants remonte, faiblement certes, mais il remonte. Cette remontée est exclusivement le fait des entrants, plus nombreux cette année. La baisse des demandes de mouvement intra-académique pour les titulaires de poste, constatée les années précédentes, s ?ancre dans la durée.
Il faut dire que rien n ?est fait pour les encourager. La stabilisation des équipes, voulue et assumée par l ?administration, prend un tour tel que cette année, pour la première fois, les participants obligatoires sont majoritaires. Parmi eux, les bénéficiaires de 100 points d ?ex-non titulaires apparaissent moins nombreux mais le sont encore assez pour réduire à néant les espoirs de mutation des collègues n ?ayant pas quatre ou cinq ans d ?ancienneté de poste. Nous le disions déjà sévèrement l ?année dernière. Cela reste vrai aujourd ?hui ??
De plus, comme nos collègues enseignants, nous nous interrogeons. Les entrants de Créteil ex-TZR d ?une autre académie ne sont pas si nombreux, qu ?est-ce qui conduit l ?administration à leur refuser les points TATREM (Mansart) ?
Est-ce la vision que l ?administration a d ?une « académie-école » ? Une académie où l ?on doit passer mais où tous les espoirs d ?amélioration restent en dehors de celles-ci ? Une académie où l ?on ne restera pas puisque, de toute façon, le mouvement intra est encore plus bloqué que l ?interacadémique ? Nous espérons que non. Ces premiers points ne découlent que de l ?examen des barèmes. La question des postes disponibles ne fera qu ?empirer ou non la situation. Qu ?en sera-t-il de l ?affectation des stagiaires de la rentrée 2013, la génération « qui n ?est plus censée être sacrifiée » ? Quelle concordance entre les postes affichés vacants sur SIAM en mars et ceux qui resteront disponibles pour le mouvement en juin ?

Concernant les postes spécifiques, quelques questions subsistent, certaines depuis plusieurs années, certaines qui, en creux, semblent recevoir aujourd ?hui une réponse. La disparition du collège Chevreul de la liste signifie-t-elle qu ?il n ?est plus spécifique ? Est-ce la réponse à notre demande de bilan de l ?année dernière ? Sourdun a fait l ?objet d ?un certain nombre de constats, mitigés, qu ?en est-il aujourd ?hui de Cachan ?
Concernant les candidatures, tous les postulants ont-ils été reçus ? Comment procéder à l ?affectation sur poste spécifique de collègues dont les v ?ux au mouvement général précèdent les v ?ux spécifiques ?

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61