Certifications CLES et C2I2e : le grand bazar !

Châtel l ?a décrété en 2010 (JO n°0139 du 18 juin 2010), tous les enseignants et CPE devront parler une langue vivante et manier les TICE. Le SNES-FSU s ?est battu sans relâche contre ces certifications qui ne sont pas prévues dans toutes les universités et trop souvent payantes. Après plusieurs reports, elles deviennent donc exigibles en 2012 d ?abord à la date de début de stage puis après un nouveau recul, cette fois de M. Peillon, exigibles pour la titularisation. Pour le SNES-FSU ce n ?est pas suffisant, nous réclamons toujours leur abrogation.

Des mesures dérogatoires à ces certifications existaient en juin, pour disparaître cet été, pour revenir en septembre et être complétées en octobre... tout cela suite aux revendications incessantes des syndicats de la FSU.

Pour essayer d ?y voir plus clair, pour tous, les deux certifications sont exigées sauf :
- si vous étiez titulaire enseignant ou personnel d ?éducation,
- si vous étiez non-titulaire d ?un établissement public ou privé sous contrat en CDI,
- si vous êtes parent d ?au moins 3 enfants,
- si vous êtes sportif de haut niveau.

Sont dispensés de CLES :
- les lauréats des concours de recrutements de personnels enseignants en langue vivante,
et ceux avec une option langue vivante.
- les lauréats avec un diplôme universitaire d ?au moins 2 ans dans le domaine des
langues vivantes.
- les lauréats justifiant d ?un baccalauréat "section européenne".
- les lauréats présentant un relevé de notes validant des crédits (au moins 2) en langues vivantes pendant leur master (M1 et/ou M2), obtenus sans compensation.
Nouvelles dispenses :
ces UE peuvent aussi avoir été effectuées en licence. Il faut que l’enseignement de la langue vivante étrangère corresponde à un cycle d’étude d’au moins 2 ans où la moyenne générale doit être supérieure ou égal à 10 pour chacun des semestres.
Si vous étiez étudiant en CPGE et que vous avez obtenue une équivalence pour un cursus universitaire qui comprenait l’enseignement d’une langue vivante, cette dispense vous est également accordée.

- les lauréats ressortissants d ?un Etat membre de l ?Union Européenne n ?ayant pas fait sa scolarité en langue française.

Sont dispensés de C2I2e, les lauréats des concours suivants : Agrégation interne en
mathématiques, SVT ; CAPES interne de documentation, mathématiques, SVT ; CAPES
externe de documentation, de sciences physiques ; CAPLP interne et externe de math-sciences
physiques.

Le Rectorat, suite à une recensement des stagiaires sans certifications.
Une fois le listing établi, les stagiaires sans C2I2E seront convoqués à une journée de formation gratuite visant la validation de cette certification.

Les stagiaires sans CLES se verront aussi proposer une formation gratuite réalisée par l ?université mais la certification finale reste à la charge des stagiaires (environ 150 euros) !
Nous avons exprimé notre profond désaccord et expliquer toute l ?injustice que cette situation entraine.

Si en fin d ?année, une des certifications est manquante, le Rectorat appliquera les textes et la titularisation ne sera pas possible mais aucun information sur les conséquences dans ce cas (renouvellement, licenciement, prolongation ??).

Cette situation doit changer. Le SNES continuera de peser dans toutes les discussions pour obtenir l ?abrogation de ces certifications.

Signez la pétition nationale pour l ?abrogation des certifications
http://www.moratoireclesc2i.org/

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61