LOI TRAVAIL : Poursuivre une mobilisation et dénoncer les man ?uvres et atteintes aux droits fondamentaux.

APR ?S LE SUCC ?S DE LA MANIFESTATION NATIONALE DU 14 JUIN ET LE RECUL QUE LE GOUVERNEMENT A DU CONCEDER EN AUTORISANT UN DEFILE LE 23 JUIN , LA MOBILISATION CONTINUE LE 28 JUIN

Les 7 organisations syndicales dont la FSU appellent à la grève et à manifester le mardi 28 juin

Rendez-vous à 14h sous le ballon FSU Ile de France : parcours Bastille-Place d’Italie.

La FSU et le SNES-Créteil, avec la CGT, FO, Solidaires, l ?UNEF, la FIDL et l ?UNL appellent à la grève et la manifestation :
-  pour le retrait de la loi Travail
-  pour défendre le droit fondamental de manifester

Soyons nombreux dans la rue !

Malgré les tentatives de décrédibilisation du mouvement et les relais médiatiques complaisants qui depuis des semaines annoncent en vain la fin de la mobilisation et cherchent à effrayer la population par la mise en exergue des violences , l ?opposition à la Loi Travail est toujours largement majoritaire dans l ?opinion publique .
La manifestation nationale du 14 juin a été un succès historique et 60% des Français sont toujours fermement opposés à la Loi Travail (sondage Ifop réalisé du 14 au 17 juin)

Loi travail, le gouvernement en échec : après le 49/3, l ?interdiction des manifestations.

Très vite après la mobilisation exceptionnelle du 14 juin, le gouvernement a choisi de répondre par la menace d’interdire les manifestations à venir et de rendre la CGT responsable des violences et dégradations perpétrées par des groupuscules- que le SNES-FSU condamne sans réserve.
C’est inadmissible dans un ?tat de droit. Le SNES-FSU n’est pas dupe des man ?uvres et manipulations du gouvernement pour faire oublier les enjeux liés à la loi travail et porter atteinte aux libertés fondamentales.

L’intersyndicale avait décidé d’une manifestation le 23 juin à 14h de Bastille en direction de Nation.
La réponse du préfet et du gouvernement ne s’est pas fait attendre : à savoir l’interdiction de manifester le 23 juin à Paris et la proposition d’un rassemblement statique !
Il est très important de ne pas céder à l ?intimidation et à l ?intoxication et de défendre les droits et les libertés gagnées par les générations qui nous ont précédé . Cette réponse est le fait d’un gouvernement aux abois et aux dérives inquiétantes, incapable désormais d’argumenter pour défendre le fond de sa réforme.

L’intersyndicale dont la FSU réunit ce jour appelle à poursuivre et à renforcer la participation aux mobilisations prévues et en particulier celles du jeudi 23 juin .

L’intersyndicale va proposer ce jour au préfet des manifestations itinérantes ( voir en PJ, la réponse de l’intersyndicale à B. Caseneuve :) .

Nous vous tiendront informé-es des actions prévues dès que possible.

Communiqué CGT ? FO ? FSU ? Solidaires ? UNEF ? FIDL ? UNL
http://www.fsu.fr/Le-gouvernement-p...

En PJ les communiqués dont celui du 21 juin.

la votation citoyenne est toujours possible en ligne :http://votation.fsu.fr/ Les résultats centralisés seront remis à l ??lysée le 28 juin.

titre documents joints

info portfolio

communiqué 20 juin
Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61