COP 21 : deux collègues toujours en détention, le collège Henri Barbusse de Saint-Denis en grève à 100% ce matin

Ce matin deux enseignants de Seine-Saint-Denis sont toujours en garde à vue après le rassemblement d’hier place de la République à l’occasion de la COP21.

La section académique apporte son soutien à ces collègues et à ceux du collège Henri Barbusse de Saint-Denis à 100 % en grève ce matin pour demander la libération de leur collègue.

Le bilan du rassemblement d’hier (aucun blessé, aucune dégradation matériel) témoigne de la nature très majoritairement pacifique de ce rassemblement. Nos collègues ne sont pas ces voyous décrits par le Président et le gouvernement, ils entendaient simplement exercer leur droit à manifester pour une cause dont chacun reconnaît aujourd’hui le caractère essentiel.

Le SNES-FSU Créteil demande la libération immédiate de ces collègues et des citoyens arrêtés hier.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61