19/06/2013accueil > le métier > lycée

Mouvement des professeurs de STMS (filière ST2S) : la réalité dépasse les pires scénarii !

Depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, le SNES alerte l ?administration de l ? Education nationale, le Ministère, l ?Inspection Générale et le Rectorat de Créteil sur l ?avenir de la série ST2S et ses personnels.
Le mouvement intra-académique des personnels a eu lieu cette semaine dans l ?académie de Créteil et la réalité dépasse les plus sombres prévisions. Les professeurs de STMS n ?ont pas à faire les frais « du gâchis » engendré par la politique rectorale.

  • Quatre collègues en mesure de carte scolaire : deux collègues obtiennent un poste dont une très éloignée de son domicile et de son ancien établissement. Une autre collègue a « choisi » une mobilité et la dernière est affectée sur zone de remplacement Seine St Denis avec un barème de 1565 points !
  • Au total, 13 collègues sont nommés TZR : 7 en Seine St Denis, 3 en Seine et Marne, 3 dans le Val de Marne.

Lors de la réunion du 17 avril (voir compte-rendu), le rectorat de Créteil annonçait 30 mesures de cartes scolaire à la rentrée 2013 (5) et 2014 (25). Parallèlement, nous apprenons que 40 postes de biotechnologie et 36 poste de SMS sont restés vacants suite au mouvement académique des lycées professionnels. Voilà l ?avenir tout tracé par l ?administration pour les professeurs de STMS. Mais cela ne suffira pas. C ?est sans doute pour cela qu ?elle envisage de recruter des professeurs enseignant dans des séries tertiaires de LP. Cela interroge sur la clairvoyance et l ?objectif poursuivi ?

Ce sont les politiques ministérielle et rectorales qui créent la concurrence entre le bac professionnel et le bac ST2S. Bien que rayonnant dans la même sphère sanitaire et sociale, ils ont des contenus de formation et des débouchés différents. Ils deviendront complémentaires à condition que les pouvoirs publics (Ministère de Education nationale et Ministère chargé de la santé) et les milieux professionnels le décident et ouvrent des perspectives notamment aux bacheliers professionnels ASSP en leur permettant d ?accéder à des diplômes revalorisés au niveau IV dans le domaine de la santé et de l ?aide à la personne. S ?il s ?agit de proposer aux élèves de 3e avec le bac professionnel l ?accès à la profession d ?infirmière, il y a un chemin plus court et plus sûr ?? la série ST2S !

Mais ceux qui décident doivent dès aujourd ?hui réorienter leur politique de formation. Il y a d ?autres solutions qui relèvent de la politique académique et/ou régionale :

  • Augmenter le flux d ?élèves en première ST2S avec une information pertinente en direction des élèves de troisième différenciant de manière précise et honnête les débouchés du bac professionnel et du bac ST2S
  • Mettre en place des passerelles institutionnelles pour permettre aux élèves de bac pro, ayant un projet de poursuite d ?études paramédicales et sociales aux niveaux III et II, d ?accéder à la série ST2S
  • Abonder de trois heures par classe toutes les DHG d ?établissement accueillant une série ST2S afin de mieux préparer les élèves de terminale aux concours para-médicaux et sociaux et faire vivre les partenariats avec les instituts de formation sanitaires et sociaux
  • Revenir sur la réforme du lycée avec le retour à un enseignement d’exploration de 3 heures en seconde en STSS et en biologie, à des dédoublements cadrés nationalement en première et terminale.

Dans l ?immédiat, nous appelons nos collègues TZR à refuser toute affectation en lycée professionnel. Le SNES Créteil les soutiendra. Ces collègues pour l ?essentiel d ?entre eux/elles viennent d ?obtenir un concours avec des exigences de contenus, de didactique et de pédagogie qui ne correspondent pas aux objectifs de la formation assurée en bac professionnel. C ?est une remise en cause de l ?identité et de la qualification professionnelles des professeurs qui enseignent dans la série ST2S ou en bac professionnel ASSP.
Nous n ?acceptons pas ce gâchis d ?autant que les besoins en termes d ?emploi existent dans le secteur sanitaire et social tant aux niveaux V-IV qu ?aux niveaux III et II.

Prenez contact avec le SNES Créteil pour assurer votre défense individuelle et collective.
Le SNES va s ?adresser à tous les professeurs enseignant dans la série ST2S pour qu ?ils interpellent le rectorat, le Ministère, l ?Inspection Générale lors des jurys du bac ST2S.
Il réunira dès la rentrée les professeurs enseignant dans la série ST2S pour envisager des actions contre cette politique qui risque d ?être encore plus ravageuse d ?après les prévisions rectorales. Pour cela, il faut des actions d ?ampleur et sur la longue durée qui mobilisent l ?ensemble de la profession en convergence avec les collègues des autres séries technologiques et générales.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61