le collège Pablo Neruda de Gagny dénonce la baisse de moyens

Motion des personnels éducatifs et des parents d’élèves
du collège Pablo Neruda de Gagny

1) Contre la casse de nos dispositifs,
pour le retour aux 26h en UPE2A et NSA et à 38h en Classe Relais !

L’équipe éducative et les parents d’élèves du collège Pablo Neruda de Gagny constatent avec désarroi la perte de 5h en UPE2A, 5h en NSA et 8h en Classe Relais pour la rentrée prochaine. Nous déplorons la casse de nos dispositifs. Ces dispositifs où nos équipes sont stables et fournissent un travail de qualité au quotidien dans leurs pratiques pédagogiques se voient ainsi fortement affectés et nous avons besoin de ces heures pour continuer à y pérenniser nos projets et notre enseignement, qui sont en lien direct avec nos classes banales. C’est ainsi l’ensemble de notre travail, à l’échelle du collège, qui se trouve fortement affecté.

La DHG, en baisse de 10 heures quant aux UPE2A et NSA, sans baisse notable d’effectifs, est incompatible avec notre ambition d’un service public d’éducation de qualité. Elle n’est que le reflet d’une tentative d’économies de moyens et méprise les élèves de classes d’accueil et leurs familles. C’est également une négation de notre savoir-faire et de notre liberté pédagogiques concernant la mise en place de l’inclusion.

Concernant la Classe Relais, nous déplorons la perte de 8h pour l’accueil de ces élèves en décrochage et qui permettent un suivi efficace et réinsertion de ces élèves dans les meilleures conditions. En outre, le renouvellement de l’effectif toutes les douze semaines impose une prise en charge maximale de ces élèves lors de leur passage en Classe Relais.

Nous demandons par ailleurs que toutes les UPE2A et NSA du département bénéficient de 26h d’enseignement adapté et que toutes les Classes Relais du département bénéficient de 38h d’enseignement adapté. Nous n’accepterons pas non plus la mise en concurrence entre les disciplines pour se partager la pénurie de moyens.

2) Pour plus de moyens sur notre marge d’autonomie !

L’augmentation des effectifs par classe - 27 élèves par classe prévus pour toutes les divisions l’année prochaine – ne permet ni aux élèves de travailler dans des conditions décentes ni aux équipes pédagogiques de prendre en compte leurs difficultés scolaires. De plus, les caractéristiques de l’établissement – 530 demi-pensionnaires, dépendance du bus scolaire – nécessitent une prise en charge sur le temps de la demi-pension par l’AS et un fort accompagnement éducatif sur la pause méridienne, ce que ne permet plus la baisse des moyens de notre DHG qui nous pousse à la concurrence.

3) Pour la dotation de 2h « savoir-nager » !

Depuis quelques années, nous ne sommes plus dotés de nos heures de « savoir-nager » alors que nous avons 35% de non-nageurs en 6è, sans compter nos élèves d’UPE2A et de NSA qui ne sont pas pris en compte dans nos effectifs. Nous avons besoin de 2h de natation !

4) Pour la pérennisation du berceau stagiaire !

Nous venons d’apprendre que le berceau stagiaire CPE créé cette année au collège Pablo Neruda - suite à notre délégation de mars 2017 concernant la mise en place du contrat d’objectifs - n’est pas reconduit pour l’année prochaine et nous le déplorons fortement et souhaitons qu’il soit pérennisé, car cela a permis cette année de favoriser l’éducatif sur le répressif, ce que nous souhaitons pérenniser.

5) Pour la création d’un poste d’AED et plus de présence du pôle médico-social !

Nous venons d’apprendre qu’un poste de CUI allait prendre fin en mai prochain et qu’il ne sera pas remplacé. Nous serons donc l’année prochaine à 6.75 AED pour 624 élèves, sachant que Madame Delattre est à temps complet AED de la Classe Relais, ce qui ne nous donnerait que 5.75 AED pour l’ensemble des élèves alors que nous comptons 530 demi-pensionnaires. Nous demandons donc la création d’un poste d’AED pour palier la perte du CUI.

Face à cette montée des effectifs et aux difficultés médico-sociales que nous rencontrons de plus en plus avec nos élèves, nous demandons également un temps de présence plus important au collège pour notre assistante sociale, notre Psy-EN et notre infirmière.

Les personnels éducatifs et les parents d’élèves du collège Pablo Neruda,
Soutenus par leur section syndicale SNES et par la FCPE.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61