Violence policière au Lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen : indignation de la communauté éducative

Dans le contexte des mouvements de protestation contre les expulsions de lycéens sans papiers, des élèves ont commencé à édifier un blocus à l ?entrée du lycée Auguste Blanqui de Saint-Ouen. Des policiers en patrouille sont intervenus de manière très violente en utilisant des gaz lacrymogènes contre tous, en plaquant l ?un d ?eux à terre et en le gazant. Cet élève a perdu connaissance, les pompiers sont intervenus et l ?ont conduit à l ?hôpital. Choqués et solidaires, les élèves ont décidé spontanément de ne pas entrer dans le lycée.
Face à l’extrême violence des forces de l’ordre, des enseignants ont décidé de rédiger une lettre ouverte que vous trouverez en pièce jointe.

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61