Soutien aux assistants d’éducation du collège Travail Bagnolet

La section SNES du collège Travail reprend à son compte le texte pétitionnaire demandant la reconduction à la rentrée des contrats d ?assistantes d ?éducation de Douha Hafaiedh et Kaouther Bena.
La vie scolaire est un secteur essentiel au bon fonctionnement du collège et a des répercussions sur les conditions de travail de toutes les catégories de personnels et des élèves. Et l ?équipe actuelle d ?AED, qui a pour l ?essentiel l ?habitude de travailler ensemble depuis plusieurs années, fonctionne correctement. La section du SNES insiste sur la déstabilisation supplémentaire pour le collège qu ?ajouterait la non reconduction de deux AED expérimentées au départ de la principale, d ?au moins un CPE, de professeurs anciens dans le collège ?? Il serait inconséquent de prendre ce risque.
L ?extrême précarité de la fonction d ?AED, que dénonce le SNES, ne justifie nullement les méthodes qui ont entouré les refus de reconduction de nos collègues : décisions contradictoires avec les débats du CA et avec ce qui avait été annoncé à Kaouther par le principal adjoint lors de l ?entretien de fin d ?année ; annonce tout à fait à la fin de l ?année et entretiens de recrutement simultanés, ce qui revient à ne laisser aucune place au dialogue et à la négociation ; justification de la décision n ?ayant rien à voir avec les qualités professionnelles des intéressées, par ailleurs reconnues, et touchant à des questions relationnelles au sein de la vie scolaire qui a défaut d ?avoir été gérées par l ?administration sur l ?année ne sauraient justifier des licenciements à la sortie ; non prise en compte des situations personnelles des collègues licenciées...
Mais il est une autre raison grave ayant entaché ces décisions de mettre un terme à l ?emploi de nos collègues AED. La qualité de représentantes du SNES (titulaire pour Douha et suppléante pour Kaouther) à la Commission Consultative Paritaire académique ne semble pas étrangère à ces décisions. L ?administration du collège a fait pression vis-à-vis de ces représentantes syndicales pour qu ?elles ne participent pas à la seule réunion de cette commission de l ?année, début juin.
Depuis, la Principale a demandé quelle était la durée de leurs mandats d ?élues du personnel s ?étonnant qu ?il soit de plusieurs années.
De même, en mars 2012 elle avait tenté de les empêcher de participer au dernier congrès académique de leur syndicat le SNES, ce qui avait nécessité une intervention du rectorat pour faire respecter le droit syndical.
Le SNES intervient déjà au niveau départemental, académique et national en direction des responsables de l ?EN, pour s ?opposer à ces licenciements à caractère antisyndical.
En cas de refus de l ?administration du collège de revenir sur les non reconductions des collègues AED avant la sortie, la section du SNES fera toutes les démarches pour déposer, dans l ?unité syndicale la plus large, un préavis de grève pour la rentrée et pour engager devant toutes les juridictions possibles, en lien avec le SNES de l ?académie de Créteil et le SNES national et leurs services juridiques, tous les recours et demandes de réparation financière vis-à-vis des personnes ayant concouru à ces décisions de non renouvellement.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61