Refus des HS au lycée Voillaume d’Aulnay sous Bois

Nous, équipe d ?Histoire-Géographie du lycée Voillaume, souhaitons à travers cette lettre manifester notre inquiétude sur la dégradation des conditions de fonctionnement et du climat au sein de notre établissement, suite aux différents incidents qui ont émaillé le déroulement de l ?année scolaire 2011-2012, jusqu ?au c ?ur de l ?été.

Le rectorat a déjà eu l ?écho des relations tendues entre le chef d ?établissement et les enseignants du lycée. Des assemblées plénières ont eu lieu, et l ?une d ?entre elles s ?est même faite en présence d ?un Proviseur Vie Scolaire.

Le n ?ud du problème est toujours le même : le lycée Voillaume cumule un certain nombre de difficultés. Or ce lycée fonctionnait, le travail pouvait s ?opérer dans des conditions de sérénité satisfaisantes, les résultats aux examens montrent qu ?un véritable enseignement peut y avoir lieu. De nombreux professeurs y enseignent depuis des années. Si cet équilibre fragile s ?était maintenu jusque là, c ?est à nos yeux essentiellement pour une raison : la direction et les professeurs travaillaient ensemble dans un climat de confiance mutuelle et d ?association pour la réussite des élèves.

Depuis un an, la nouvelle direction multiplie les signes que cette confiance envers les professeurs n ?est plus aussi forte, marquant ainsi qu ?elle n ?entend plus associer les professeurs autant qu ?elle pouvait le faire auparavant, notamment concernant les décisions importantes de l ?établissement.

Le dernier incident, qui est l ?objet de cette lettre, a eu lieu cet été. Il concerne la répartition des services entre professeurs d ?histoire-géographie. Cette tâche est certes une des prérogatives du chef d ?établissement mais il était d ?usage que la direction fasse confiance à chaque équipe disciplinaire pour l ?établir lorsque ses membres s ?étaient pleinement entendus. Nous sommes attachés à cet usage qui nous permet de travailler en toute transparence et nous permet d ?organiser des services équilibrés.

Le 29 juin 2012, la proviseure du lycée n ?a pas assisté à notre conseil d ?enseignement. Le proviseur adjoint, était, lui, présent, mais sans consigne claire quant aux critères d ?organisation des services souhaités. Nous avons donc remis notre proposition de répartition de services ce jour-là. Or le jeudi 19 juillet, à 20h22, nous avons reçu un mail de Madame la Provieur dans lequel elle nous informait de la modification de cette répartition de services et imposait des modifications sans signifier d ?ouverture à la discussion. Les courriers que nous avons adressés, cet été, pour demander une prise en compte de nos arguments, ont systématiquement obtenu une fin de non-recevoir.

Si la répartition des services est bien une prérogative du chef d ?établissement, cet incident, ajouté à d ?autres, sape toujours plus la confiance entre direction et professeurs.

Notre désir d ?investissement réitéré et attesté aux côtés de publics délicats a été largement entamé, et nous nous sommes donc vus contraints de refuser toute heure supplémentaire devant élèves, au-delà de celle obligatoire. C ?est la raison pour laquelle Madame la Proviseur a dû vous demander en urgence l ?affectation d ?un BMP supplémentaire en Histoire-Géographie au lycée Voillaume pour cette rentrée.

Loin des problématiques éducatives au c ?ur de nos préoccupations, tous ces incidents prennent beaucoup de temps et d ?énergie, qui pourraient être mis au service du bon fonctionnement du lycée et au bénéfice des élèves, alors que nous abordons l’année 2012-2013 avec appréhension.

L’équipe d’Histoire-Géographie du Lycée Voillaume d’Aulnay-sous-Bois.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61