Communiqué de presse après l’arrestation d’un lycéen de Montreuil le 17 mai

Aujourd’hui, 17 mai, un élève du lycée Jean-Jaurès de Montreuil a été arrêté et placé en garde à vue lors de la manifestation à Paris pour le retrait de la "loi El Khomri".

Depuis le début de ce mouvement social, il y a plus de deux mois maintenant, de nombreuses réactions policières disproportionnées contre de jeunes manifestants ont généré des tensions ; elles ne sauraient en aucun cas constituer des réponses aux revendications d ?une grande partie de la jeunesse qui s ?élève, comme l ?immense majorité des travailleurs de ce pays, contre des choix de société qu ?elle refuse et l’autoritarisme qu’emploie le gouvernement pour les imposer (usage de l’article 49-3) !

En tout état de cause, les sections SNES-FSU et Force Ouvrière du lycée Jean-Jaurès de Montreuil, avec la FCPE, demandent la libération immédiate de cet élève ; elles réclament qu’aucune sanction, judiciaire ou scolaire, ne soit prise à son encontre.

Elles réaffirment la légitimité de la mobilisation des personnels, élèves et parents face à un projet qui entraîne des régressions sociales majeures pour toutes et tous, rejettent fermement toute remise en cause du droit à manifester et dénoncent l ?actuelle répression policière.

L’UCL-FCPE, la FCPE, les sections SNES-FSU et FO.
Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61