Baisse des moyens au lycée Le Corbusier

Au lycée Le Corbusier (Aubervilliers), le rectorat prévoit une augmentation des élèves de seconde pour l ?année prochaine (+60 élèves pour notre lycée et +85 élèves pour le lycée Wallon). Le changement des règles de redoublement (en seconde terminale) va entrainer une évolution des classes de première et terminale. Mais cela ne l ?empêche pas de proposer une DHG avec moins d ?heure d ?enseignement par élève (« une baisse du H/E »). La réussite scolaire des élèves n ?est vraiment pas la priorité de la rectrice. Au contraire, sa principale motivation reste l ?économie des moyens.

L ?année dernière les enseignants du lycée s ?étaient mis en grève pendant 10 jours pour exiger une augmentation des moyens de manière à limiter toutes les classes à 24 élèves. Nous avions obtenu une augmentation de 24h exceptionnelles sur la DHG, ce qui nous a permis de limiter la casse en interne : les classes de seconde sont limitées à 20 élèves ; les classes de première et terminale technologiques sont limitées à 24 élèves ; les classes de premières et terminale générales sont entre 24 et 35 élèves.

Nous expérimentons la limitation du nombre d ?élève par classe depuis plus de cinq ans. Le taux de réussite au bac est passé de 66% à 90%, le climat scolaire est apaisé (le nombre de conseil de discipline a été divisé par 3). Alors que 48% des élèves ont des parents de CSP défavorisée (au dessus des moyennes départementales et académiques), et 23% des élèves arrivent en seconde avec 1 an (au moins de retard).

Le rectorat a fait table rase du passé et propose de mettre les classes de seconde à 30 élèves et 9 classes à 35 élèves. C ?est pourquoi le conseil d ?administration s ?est prononcé à l ?unanimité (moins 4 abstentions) contre la DHG proposée par le rectorat. Nous avons également voté une motion à l ?unanimité (moins 3 abstentions).

Motion présentée par les élus des personnels enseignants (SNES-FSU et CGT éduc ?action) et les élus des parents d ?élèves (FCPE)

Le CA du lycée Le Corbusier a pris connaissance des propositions du rectorat concernant la dotation horaire globale (DHG) du lycée pour l ?année 2016-2017. Nous constatons que le rectorat n ?a pas pris en compte les revendications et les demandes de l ?année dernière, qui avaient conduit les enseignants à faire dix jours de grève, soutenus par les parents d ?élèves.

En l ?occurrence, nous voulons que les classes de première et terminale soient limitées à 24 élèves, avec une augmentation des moyens (en terme de DHG). C ?est à notre avis le principal levier pour la réussite scolaire des élèves.

Nous constatons que les 24h exceptionnelles, accordées l ?année dernière, n ?ont pas été reconduites. Alors que la situation de l ?année prochaine reste exceptionnelle : augmentation d ?effectif en seconde et modifications des règles de redoublement en seconde et en terminale.

C ?est pourquoi nous nous prononçons contre la structure du rectorat et nous souhaitons qu ?elle soit modifiée en conséquence. Les élus restent à l ?entière disposition du rectorat pour une audience où chacun pourra expliciter son point de vue.

A Aubervilliers, le 11 février 2016

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61