Le collège Pierre Sémard, Bobigny toujours en lutte

Depuis une dizaine de jours, le collège est bloqué par les parents d’élèves puis aujourd’hui, c’est au tour des enseignants de se mettre en grève. Ils réclament à la DSDEN des heures en plus.
Faire mieux pour plus d’élèves mais avec moins de moyens horaires et humains, cela est impossible !

Le mardi 14 avril à 18h00, une Assemblée Générale de ville s’est tenue à la Bourse du Travail de Bobigny. Elle a réuni tous les enseignants du 1er et du 2nd degré ainsi que tous les parents d’élèves de la ville désirant prendre part au mouvement.

Voici le communiqué de presse du mardi 14 avril 2015 :

Mardi 14 avril 2015, le blocage se poursuit au collège Pierre SEMARD de BOBIGNY sur décision des parents d’élèves mobilisés et avec le soutien de la communauté éducative, et ce pour le huitième jour consécutif.

A 15 heures, une délégation de parents d’élèves et de professeurs a été reçue à la Direction des Services Départementaux de l ??ducation Nationale. Face à nos revendications concrètes, aucun engagement n’a été pris. En revanche, il a été demandé aux parents de faire preuve de patience et d’attendre les effets de la réforme du collège. Nous avons alors exigé que nos revendications soient relayées à un niveau hiérarchique supérieur (Rectorat de Créteil, Ministère). C’est pourquoi, ce matin, l’ensemble de la communauté éducative réunie en assemblée générale a décidé de maintenir son soutien à la mobilisation des parents d’élèves.

A 18 heures, s’est tenue l’AG de la ville de Bobigny à la Bourse du Travail ; s’y sont retrouvés une trentaine de parents et d’enseignants du premier et du second degrés (écoles maternelles, primaires, collèges et lycées). Suite au constat commun de l’indigence des moyens humains et horaires qui frappe tous les établissements, a été décidée une journée « école morte à Bobigny » pour le mardi 5 mai, ce qui témoigne de l’extension du mouvement de mobilisation.

A titre de rappel : parents, enseignants, surveillants, agents mobilisés demandons :

- Une réelle baisse des effectifs par classe et donc une hausse des moyens alloués à notre établissement ainsi qu’à ceux de Seine Saint Denis.
- Le remplacement et l’embauche suffisante des agents et des surveillants nécessaires au bon fonctionnement du collège.
- Le remplacement systématique des enseignants absents par du personnel formé.
- La fin du recours aux contrats précaires pour l’embauche des agents et des remplaçants.

Jusqu’à satisfaction de ces revendications, personnels et parents poursuivront leur mobilisation. et de ses partenaires pour les valeurs de la république.

Les parents d’élèves et la communauté éducative du collège Pierre Sémard de Bobigny

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61