Pour une autre DHG pour la rentrée 2014, le SNES-FSU 93 appelle les personnels à se mobiliser !

Les DHG annoncées pour la rentrée 2014 sont inacceptables sur notre département. En lycée, elles ne permettront pas d’absorber la hausse démographique et on peut craindre de nombreuses créations de seconde en juin en HSA. En collège, la DSDEN ne dispose que de 500 HSA en plus pour assumer la hausse démographique de 1060 élèves qu’elle prévoit.

La réforme de l’éducation prioritaire, annoncée en grande pompe en janvier, se traduit par la suspension de près de 1100 heures qui ne sont pas encore distribuées aux établissements de l’éducation prioritaire, entraînant des suppressions de postes massives à la rentrée prochaine.

Quant aux collègues qui s’attendaient à bénéficier du nouveau dispositif REP+, ils en seront pour leurs frais : seuls cinq ou six collèges seront classés, d’après la DSDEN. De plus, leurs moyens seront financés en ponctionnant les DHG de tous les autres collèges, y compris ceux de l’éducation prioritaire ! La DSDEN est même obligée de supprimer les heures de cabinet d’histoire-géographie et de technologie pour pouvoir faire fonctionner les établissements, à l’encontre des décrets de 1950, et va fortement faire augmenter les effectifs par classe.

D’ores et déjà, plusieurs établissements ont décidé de se mettre en grève pour obtenir une autre DHG : le collège Pasteur de Villemomble le 3 février, la cité scolaire Henri Wallon d’Aubervilliers le 4 février et 5 collèges de Saint-Denis le 6 février. D’autres établissements ont mis la grève en débat. De son côté, les syndicats du premier degré appellent les personnels à la grève le 13 février sur les moyens et sur les rythmes scolaires.

Nous avons déjà revendiqué un retour de toutes les heures statutaires et une distribution immédiate des 1100 heures suspendues aux établissements lors des comités techniques. D’autre part, dans la suite de la grève du 19 septembre 2013 et de la marche pour l’éducation du 30 novembre 2013, le SNES-FSU 93 exige toujours un plan de développement de l’éducation en Seine-Saint-Denis qui réponde réellement aux besoins du département.

Par conséquent, le SNES-FSU 93 invite les personnels à se réunir en assemblée générale pour débattre de la DHG et de tous les moyens d’action, y compris de la grève, pour obtenir une dotation à la hauteur des besoins. Il dépose un préavis de grève pour le jeudi 6 février pour permettre aux établissements qui le souhaitent de voter la grève et de se mobiliser ensemble. Il appelle tous les établissements à participer à l’assemblée générale intersyndicale qui se déroulera le 6 février à 18h à la Bourse du Travail de Bobigny (voir appel en pièce jointe).

Dans l’attente, nous t’invitons à nous communiquer toute action qui serait menée par ton établissement pour que nous puissions la médiatiser et la communiquer aux autres établissements.

Les militant-e-s du SNES-FSU 93

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61