Les personnels du collège Paul Painlevé de Sevran écrivent au Maire

Nous enseignants, personnels d ?éducation, du pôle administratif, médico-social et les agents du collège Paul Painlevé réunis en Assemblée Générale le 29 de ce mois de Novembre 2016, tenions à vous faire part de nos vives inquiétudes concernant la rentrée scolaire 2017. Nous sommes formellement opposés à la décision unilatérale du Conseil départemental nous imposant d ?accueillir près de 180 élèves de 6ème du collège Christine de Pisan en plus de nos effectifs prévus en Septembre 2017.
Cette décision va totalement à l ?encontre du statut de notre établissement, classé en REP +, statut qui oblige à la recherche d ?un climat scolaire apaisé, à moyens constants d ?effectifs et de personnels : cette surcharge se traduira notamment par des flux d ?élèves plus nombreux, sous le préau, dans la cour, aux entrées et aux sorties du collège, une forte tension au niveau des salles de cours (31 salles pour 34 divisions prévues), des emplois du temps, de la permanence et de la demi-pension.
Déplacer un niveau entier de Christine de Pisan à Paul Painlevé revient à augmenter ses effectifs de près de 30%.
Comment dans ces conditions, poursuivre la mission qui nous est confiée, avec l ?attention particulière que réclame notre public scolaire ?
Comment dans ces conditions éviter les tensions et les rivalités entre adolescents provenant des différents quartiers et leurs répercussions au sein et aux abords de l ?établissement ?
Comment, dans ces conditions, mener à bien les dispositifs imposés par la réforme du collège selon la loi du 8 Juillet 2013 ? (co-intervention d ?enseignants, groupes de besoin pour l ?aide personnalisée ou pour les enseignements pratiques interdisciplinaires )
Une récente étude sur le climat scolaire menée au Collège Paul Painlevé par l ?UPEC de Créteil a révélé que de 90% des élèves estiment bien se sentir au collège tant au niveau du relationnel aux adultes qu ?entre pairs. Ce résultat témoigne de l ?investissement et de tout le travail mené par les équipes de cet établissement sur le long terme.
Comment dans ses conditions accepter une décision qui viendrait anéantir tout ce qui a été bâti depuis des années ?
Attachés au service public d ?éducation, nous ne pouvons que désavouer cette décision arbitraire et injuste, et comptons sur votre soutien pour intervenir auprès du conseil départemental pour qu ?une autre solution soit envisagée, dans le respect des difficultés scolaires et sociales des élèves des collèges Paul Painlevé et Christine de Pisan.

L ?ensemble des personnels du collège Paul Painlevé
Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61