Le Contrat d ?Objectifs... ? Pour le collège Jean Lolive de Pantin c’est non !

Nous découvrons que le collège Jean Lolive de Pantin fait partie des 35 établissements de l ?Académie de Créteil choisis pour « expérimenter » un Contrat d ?Objectifs.
Afin de construire ce futur contrat et d ?amorcer un processus de contractualisation avec la Direction Académique, certains d ?entre nous, « émanation de l ?équipe éducative et pédagogique » (sic), avons été conviés à une rencontre, à la DSDEN, le jeudi 24 mars.
Les sections syndicales SNES, SUD, CGT et FO de notre établissement appellent l ?ensemble du Personnel éducatif à refuser catégoriquement ce Contrat d ?Objectifs.

Pour nous,
_ ?? C ?est NON parce que ce Contrat d ?Objectifs n ?est qu ?une nouvelle étape de l ?introduction, dans le Service Public, de modèles d ?organisation propres aux entreprises privées et particulièrement de principes du « nouveau management » prônant le travail en équipe sur objectifs : chaque « équipe » se trouve responsable des objectifs à atteindre « ensemble », chaque membre de l ?équipe pouvant alors être amené à suppléer à un collègue défaillant et à évaluer les performances des autres membres de l ?équipe ;
_ ?? C ?est NON parce que ce contrat amène inéluctablement à une politique du chiffre, dénaturant notre métier et ne tenant absolument pas compte de la qualité de notre travail et de sa pertinence. Les objectifs pédagogiques de l ?épanouissement de l ?élève sont ainsi réduits à des indicateurs chiffrés (moyennes, taux de passage, etc.) Nous refusons que le « substantiel » (c ?est-à-dire la qualité du service rendu, du travail bien fait) soit remplacé par le « procédural », que seule la rentabilité soit la nouvelle mesure de la qualité de notre travail.
_ ?? C ?est NON parce que nous refusons que les moyens alloués à notre établissement puissent varier en fonction de son efficacité et de son efficience ; nous rejetons toutes méthodes de pression hiérarchiques très fortes et particulièrement culpabilisantes (« Si vous ne voulez pas que votre collège perde des moyens, il faut progresser sur les objectifs fixés ! »)
_ ?? C ?est NON parce que nous refusons de nous laisser imposer de « bonnes pratiques », des modèles tout faits et bien faits pour satisfaire les objectifs d ?un contrat en terme d ?indicateurs et qu ?il est hors de question de perdre notre temps à remplir des tableaux pour évaluer nos performances, activité chronophage et totalement stérile pour nos élèves.

Nous revendiquons le respect de nos enseignements et de notre liberté pédagogique.
Alors que la Réforme des Collèges entraîne des suppressions d ?heures de cours pour nos élèves, la suppression des dispositifs d ?aides existants, ainsi que la disparition programmée du latin, de l ?Allemand, des bi-langues, etc., elle aggrave les disparités et la concurrence entre les établissements : NOUS EN DEMANDONS L ?ABROGATION IMMEDIATE !
C ?est pour cela que nous refusons de participer à la logique comptable du Contrat d ?Objectifs et que nous demandons clairement que notre collège soit retiré de cette expérimentation.

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61