La mise en place des REP+ et les problèmes soulevés par leur instauration

L’exemple de la situation du collège République de Bobigny

La mise en place des REP+ dans le département de la Seine Saint-Denis soulève l’épineux problème de la pondération. Les enseignants du collège République ont pu constater à la rentrée les effets pervers de cette réforme. Multiplication des BMP, augmentation du nombre de contractuels : 24% de non-titulaires pour cette année et augmentation des heures supplémentaires. L’intégration des heures de concertation dans les emplois du temps impactent de manière significative le présentiel des collègues. En heure d’information syndicale, les enseignants du collège République ont dressé un premier bilan et listé un certain nombre de doléances. Vous les trouverez en pièce-jointe.

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61