la Ferté, les collègues de la Rochefoucauld s’adressent à la ministre

Le collège La Rochefoucauld a appris sa sortie du dispositif ECLAIR de part la disparition nationale de ce dispositif. Cela est plutôt positif au niveau national car le nouveau dispositif mis en place, composé de Réseau d ?Education Prioritaire (REP) et très prioritaire (REP+) semble, au premier abord, enlever certains aspects négatifs du dispositif ECLAIR.
Toutefois, ce qui inquiète la communauté éducative (professeurs, CPE, parents, professeurs des écoles) du réseau du collège La Rochefoucauld, c ?est l ?annonce lundi que l ?établissement et ses écoles ne feront partie ni des REP ni des REP+.

SNES Créteil

Cela risque d ?entraîner plusieurs conséquences pour les rentrées futures, même si au moins pour un an, il est annoncé le maintien des moyens :
- Une forte diminution des moyens (budget)
- Des fermetures de classes et des effectifs plus chargés (baisse des dotations horaires)
- Moins d ?enseignants et de surveillants
- Un manque de stabilité des équipes éducatives (disparition des système de bonification de point pour stabilisation)

Face à ses risques, la communauté éducative a rapidement réagit en écrivant dès lundi 24 novembre un courrier à madame La Rectrice. Concernant le collège La Rochefoucauld la sortie du dispositif s ?expliquerait particulièrement à notre sens par deux choses.
Tout d ?abord, le nombre de REP et REP+ est déterminé à l ?avance. Nous avons conscience des contraintes budgétaires de l ?état, mais le nombre de REP et REP+ sur l ?ensemble de l ?académie est nettement inférieur aux besoins.
Ensuite, l ?un des quatre critères choisi pour déterminer les établissements REP ne jouent pas en faveur des établissement tel que le notre ou celui de Lizy-sus ourcq par exemple, à savoir le pourcentage d ?élèves habitant en zone urbaine sensible. Ce critère écarte de fait 7 établissements de seine et marne situé dans des zones rurales ou semi-rurales.

Pour ces raisons, jeudi 27 novembre seul 20% des enseignants du collège La Rochefoucauld n ?était pas gréviste !

La FSU Ile de France a permis qu’un représentant syndical FSU du collège la Rochefoucauld soit dans la délégation intersyndicale reçue au ministère. Marie Richard, la vice présidente du conseil général est venue soutenir les collègues lors du rassemblement.

Ils seront à nouveau en grève mardi et jeudi.
Se lancent dans des distributions de tract, lundi et vendredi.
Seront au rassemblement à Melun, mercredi.

Le SNES 77 se félicite que la question des zones difficiles rurales ait pu être évoquée.
L’annonce du représentant du ministre lors de l’audience de la prise en compte de 18 REP rurales ( pour la France entière !!) n’est pas suffisante, évidemment.

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61