85% de grèvistes au collège-lycée Couperin de Fontainebleau

Les enseignants sont en grève aujourd’hui pour dénoncer des emplois du temps qui au 22 septembre ne sont toujours pas satisfaisants

Horaires disciplinaires non-respectés, engorgements à la cantine avec 1/2h de pause pour manger, des salles non adaptées... et ce serait la faute des professeurs suivant le chef d’établissement !!!

Symptôme d’une rentrée qui se passe mal dans l’ensemble du second degré, le collège et lycée Couperin de Fontainebleau est mobilisé aujourd’hui. Les enseignants réunis en assemblée générale vendredi après avoir reçus leur 3ème,4ème voire 5ème version d’emploi du temps ont considéré que les corrections apportées n’étaient toujours pas satisfaisantes. Ils ont voté massivement la grève pour ce lundi, et cet appel a été suivi par 85% des collègues.
En effet, un préavis avait été déposé la semaine dernière, suite aux multiples dysfonctionnements relevés depuis la rentrée. Une heure d’information syndicale déposée par le SNES-FSU avait permis de lister les problèmes et de formuler des demandes d’améliorations (cf pj).
Pour ajouter au désarroi des collègues qui ne sont soucieux que de la réussite de leurs élèves, la direction affirme lors des réunions parents-professeurs que ces problèmes d’emploi du temps sont dues aux professeurs qui ne veulent pas prendre d’heures supplémentaires ou auraient des v ?ux personnels contraignants ! Quand l’immense majorité des demandes de ceux-ci n’a pas été respectée !
Alors que la direction de l’établissement endosse l’entière responsabilité de ces problèmes de rentrée, il est inadmissible qu’elle tente de monter les parents contre les professeurs.
Cette direction a voulu, en une seule rentrée, à grands renforts de communication, fermer le samedi, ouvrir des options, faire des classes à 24 en seconde... Sans en être à la hauteur. Le chef d’établissement qui précédemment exerçait à Sourdun, a cru pouvoir continuer à appliquer ce que lui permettait la dérèglementation liée aux internats d’excellences que le SNES-FSU avait dénoncé.
En signe de protestation, révélateur d’un profond malaise, les représentants enseignants du conseil d’administration ont collectivement démissionné.
Les collègues grévistes ce jour, se sont réunis au lycée afin de reprendre l’ensemble des emplois du temps.
Le cocktail réforme du lycée, néo-management méprisant, incompétence, crise du recrutement, est explosif en cette rentrée (cf article).
Une intervention des services académiques a été demandée.
Le Snes-FSU 77 accompagne les collègues dans leurs démarches et les soutient dans leurs actions.

Pour des raisons parfois différentes, des problèmes sérieux d’emplois du temps ont été signalés dans de nombreux autres établissements de Seine-et-Marne : collège Rimbaud de Nemours, lycées de Longperrier, Champagne-sur-Seine, François 1er à Fontainebleau (où l’on signale l’intégration de stagiaires à la dernière minute...), Avon, Meaux (Coubertin, J.Vilar)...

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61