Secteur de Marne-la-Vallée

Préavis de grève pour le 4 septembre 2014 au collège Marcel Rivière de Lagny-S/Marne

Les collègues demandent la création d’un poste de Principal adjoint et le retour du demi-poste de surveillant supprimé en juin.

En apprenant l’annonce de la suppression d’un demi-poste de surveillant lundi 30 juin 2014, les enseignants du collège Marcel Rivière de Lagny S/Marne ont déposé un préavis de grève pour la rentrée du 4 septembre. Ils demandent le maintien du demi-poste d’assistant d’éducation et la rétrocession du poste d’adjoint retiré il y a quelques années.

Quand le collège du vieux chêne de Chessy a ouvert en 2007, le collège Marcel Rivière de Lagny sur Marne a perdu la moitié de ses effectifs. Implanté à seulement quatre kilomètre de là, le collège de Chessy a bénéficié non seulement d’un effet d’attraction, mais aussi d’une sectorisation très favorable : il a absorbé les élèves de la commune pavillonnaire de Montevrain, un public scolaire plutôt favorisé. Cet épisode funeste a laissé des traces : la diminution de moitié des effectifs au collège Marcel Rivière a engendré de nombreux de déboires, liés à la non prise en compte de certains besoins éducatifs et fonctionnels majeurs.

Un collège sans Principal adjoint.

Sur le plan éducatif, la mise en concurrence des deux établissements a abouti à l’évitement du collège Marcel Rivière. Arguant de la baisse des effectifs, l’Inspection académique a retiré le poste d’adjoint. Puis il a été question de fusionner ce collège avec celui des quatre arpents, également situé à Lagny. Il a fallu toute la combativité des enseignants et des parents pour que ce projet soit repoussé avec vigueur en 2011.
Au final, seul un engagement éducatif sans faille des personnels a permis d’endiguer la fuite des élèves, tant les soutiens institutionnels ont fait défaut - voire ont agi en sens contraire.

Un bâtiment d’un capacité de 700 places et seulement 3 postes de surveillants.

Sur le plan fonctionnel ensuite, la structure du bâtiment demeurant inchangée, il y a eu rapidement inadéquation entre la dotation et les besoins de cet établissement. Rappelons que les moyens sont octroyés en fonction des effectifs et non de la taille et de la configuration des locaux. En septembre prochain, le collège Marcel Rivière accueillera 360 élèves sans Principal adjoint. Le service de la vie scolaire sera particulièrement difficile à assurer avec un CPE en temps partiel et seulement 3 postes assistants d’éducation - puisque l’IA vient de retirer à ce service un demi poste. Les couloirs, la demi-pension, la cour sont autant d’espaces à surveiller qui nécessitent des moyens bien supérieurs que ceux dévolus actuellement.

Des réponses bien décevantes.

Lors du CTSD du 2 juillet dernier, les représentants du SNES-FSU77 ont relayé les demandes du collège. Les réponses apportées sont très loin du compte.
Le secrétaire général de l’IA a expliqué qu’il n’était pas possible d’obtenir de poste de Principal adjoint à ce stade : ceux-ci sont implantés sur décision rectorale, après dotation ministérielle en février et non sur décision de l’IA. Cependant, des aménagements sont possibles : il revient au chef d’établissement de déterminer s’il souhaite le maintien du poste de CPE, ou s’il préfère l’implantation d’un poste d’adjoint à temps plein.
En ce qui concerne la dotation en assistant d’éducation, l’IA a évoqué la pénurie de moyens à l’échelle du département pour opposer une fin de non recevoir. Le département doit faire face à une forte progression des effectifs à moyens constants (de l’ordre de 3 à 4 %). Des réajustements ont eu lieu en fonction des situations - et l’IA a retiré un demi poste au collège Marcel Rivière.

Conscients de n’avoir pas été entendus, les enseignants ont maintenu toutes leurs revendications. Un préavis de grève a été déposé pour le 4 septembre prochain. Le SNES-FSU77 appuiera les enseignants de cet établissement dans le but d’obtenir des dotations supérieures. Un rassemblement est prévu à 8h30 devant le collège(voir communiqué)

titre documents joints

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mailenvoyer l'article par mail envoyer  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61