Mobilisation au collège Jean Macé de Fontenay-sous-Bois contre la fermeture d’une classe de 5e et le non-remplacement des professeurs en arrêt maladie.

Le SNES-FSU soutient la mobilisation et les demandes des personnels du collège Jean Macé de Fontenay-sous-bois.

"La DHG de notre collège, qui est classé en REP et qui comprend des classes de SEGPA et une UPE2A, prévoit pour la rentrée 2018 la suppression d’une classe de 5e et la perte de 25 heures d’autonomie qui permettait la mise en place de projets, et en particulier d’un dispositif SAS pour les élèves décrocheurs.
Nos classes de 6e actuelles représentent un total de 129 élèves auxquels il faudra ajouter les élèves d’UPE2A en inclusion l’an prochain. Plusieurs de nos futures classes de 5e compteraient donc 26 élèves à la rentrée alors même que leur cohorte comptent un nombre inhabituellement important d’élèves présentant des problèmes de concentration et de comportement. Nous sommes donc très inquiets quant aux conditions d’enseignement de l’année prochaine dans ces classes.

Professeurs et parents d’élèves réunis ont rejeté la DHG proposée lors du Conseil d’Administration du 13 février, en votant contre sa répartition. Nous avons été reçus en audience par l’Inspection Académique, mais la DHG n’a pas été modifiée et les quelques heures qui nous ont été allouées pour maintenir le dispositif SAS ne nous permettraont pas de réellement le remettre en place à la rentrée, car il s’agit d’HSE à ajouter au service à temps plein des professeurs qui en assumeraient la prise en charge.

Par ailleurs, le non remplacement des professeurs en congé maladie induit des situations inacceptables : nos élèves sont restés près de trois mois sans professeur d’allemand, certains pendant quatre semaines sans professeur de mathématiques et d’autres sont encore privés de professeur de français et ce depuis deux mois et demi. Ce sont les parents d’élèves qui ont fini par proposer une candidate pour assurer le remplacement en allemand !

Après une première action le lundi 9 avril au collège durant laquelle ils ont occupé l’entrée du collège et les bureaux administratifs, les parents d’élèves ont appelé à une opération « collège mort » et une majorité de professeurs se sont mis en grève mercredi 11 avril pour manifester leur inquiétude et leur mécontentement face à cette situation, ainsi que leur refus de cette fermeture de classe prévue pour l’an prochain.

Les parents d’élèves ont mis en ligne une pétition : https://www.change.org/p/contre-la-suppression-d-une-classe-de-5%C3%A8me-%C3%A0-la-rentr%C3%A9e.

Ils ont également demandé une nouvelle audience à l’IA, et nous restons tous mobilisés dans l’attente d’une réponse. Une nouvelle action est prévue au retour des vacances.

Vous pouvez suivre l’actualité de nos actions sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/Les-Gens-Mass%C3%A9s-444570562639848/"

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61