CAPA classe exceptionnelle des certifié.es

La première Capa des professeur.e.s certifié.e.s pour l’accès à la classe exceptionnelle s’est tenue ce jour. Les difficultés rencontrées sont telles qu’il convient à notre sens de tirer au plus vite tous les enseignements utiles en vue des toutes prochaines campagnes à venir. Cette première campagne, malgré son prolongement jusqu’au 2 janvier à notre demande expresse, s’est déroulée dans des conditions d’impréparation et de précipitation telles que certain.e.s collègues n’ont certainement pu mener à terme leur candidature. Malgré notre demande, nous n’avons pas eu accès à la liste des candidatures invalidées, demande pourtant légitime dans le cadre paritaire de vérification des données permettant de garantir l’équité de traitement entre tous les candidats.

La première Capa des professeur.e.s certifié.e.s pour l’accès à la classe exceptionnelle s’est tenue ce jour. Les difficultés rencontrées sont telles qu’il convient à notre sens de tirer au plus vite tous les enseignements utiles en vue des toutes prochaines campagnes à venir. Cette première campagne, malgré son prolongement jusqu’au 2 janvier à notre demande expresse, s’est déroulée dans des conditions d’impréparation et de précipitation telles que certain.e.s collègues n’ont certainement pu mener à terme leur candidature. Malgré notre demande, nous n’avons pas eu accès à la liste des candidatures invalidées, demande pourtant légitime dans le cadre paritaire de vérification des données permettant de garantir l’équité de traitement entre tous les candidats.
Le SNES et la FSU agissent depuis de très nombreuses années pour obtenir une revalorisation des carrières et des salaires. Dès son arrivée au pouvoir, le gouvernement actuel a décidé un tour de vis sur les rémunérations des fonctionnaires : gel de la valeur du point d’indice, rétablissement du jour de carence, report d’un an des mesures PPCR prises à partir de 2018, augmentation du taux de la CSG sans compensation intégrale… En cela, le nombre élevé de candidature à la classe exceptionnelle est extrêmement révélateur d’un espoir, certes individuel, d’amélioration salariale, mais aussi des dégâts des politiques qui ont fait perdre environ 25 % de pouvoir d’achat à tous les fonctionnaires depuis 1985. Rappelons qu’avec la mise en place des rendez-vous de carrière, La déconnexion entre avancement et évaluation professionnelle n’est pas totale et le nouveau grade de débouché (classe exceptionnelle) permettant l’accès à la HEA pour les professeur.e.s certifié.e.s est essentiellement d’accès méritocratique. Les premières CAPA d’accès à ce nouveau grade ont montré une inégalité de traitement inédite entre les collègues et la toute puissance de la hiérarchie dans la promotion à la classe exceptionnelle. Le volume de promotion à ce nouveau grade et la probable faible rotation des promotions ne peuvent permettre une revalorisation de la carrière. Notre revendication demeure un déroulement de carrière permettant à tous l’accès, sans barrage de grade, à l’échelle de rémunération revalorisée des professeur.e.s agrégés.e.s.
Pour la création de la classe exceptionnelle, le contingent des promotions au 1er septembre 2017 allouées à l’académie de Créteil s’élève à 324. Au titre du vivier n°1 (conditions d’exercice, degré d’enseignement, missions…), 264 promotions ont été prononcées pour 625 candidatures validées et 229 candidatures invalidées. Le déroulement des CAPA dans les différentes académies est une démonstration évidente de l’inadaptation profonde des modalités, conditions et structure de promotion : le système mis en place conduit inévitablement à la perte de promotions car la promotion de candidat.e.s trop éloigné.e.s de la retraite qui seraient promus aurait pour conséquence de diminuer le contingent des promotions à venir dès 2024. Au titre du vivier n°2 de promotion (ancienneté dans le dernier échelon de la hors classe) : 60 promotions pour 1067 candidats ! Trop peu de promus au regard de la masse des ayant-droits. Il convient donc de revoir le système pour répondre à l’objectif de promotion des retraitables et futurs retraitables.

N’hésitez pas à nous contacter : emploi@creteil.snes.edu

Imprimer l'articleImprimer télécharger l'article en pdfPDF FLux RSSRSS Envoyer l'article par mail  
plan | nous contacter | permanences téléphoniques | légal | (x)html validcreation site internet Paris: AL, graphiste developpeur freelance
SNES Créteil - 3 rue de Gouyon du Verger - 94112 Arcueil cedex - tel : 01.41.24.80.54 / fax : 01.41.24.80.61